Ma sœur est une brute épaisse !

 Alice de Nussy & Sandrine Bonini

 Un album à la fois tendre et drôle à mettre entre les mains de toutes les fratries.


Quand il n’y a pas ma sœur… Quand on aspire à une vie tranquille et douce, pas facile d’être le grand frère d’une petite sœur aussi rusée qu’infatigable, et qui peut carrément se révéler terrifiante (n’est-ce pas, le chat… ?).

Moi, je suis un grand frère. Ma sœur, une petite sœur. Ce que j’aime le mieux quand il fait beau, c’est lire tranquillement à l’ombre d’un arbre, assis dans l’herbe fraîche.

c914c-soeur_int_2

ALICE DE NUSSY graphiste et directrice artistique, travaille dans l’édition depuis plus de 10 ans. Ma sœur est une brute épaisse est son premier album jeunesse en tant qu’auteur.

Diplômée des Arts décoratifs de Paris, SANDRINE BONINI a travaillé pour le cinéma d’animation avant de se tourner vers l’écriture et l’illustration. Chez Grasset-Jeunesse, elle a illustré Vladimir et Clémence, roman de Cécile Hennerolles et écrit le texte de La Reine des Truites, illustré par Alice Bohl. Pour ce nouvel album, elle renoue avec d’anciennes amours et explore la technique du collage pour un résultat graphique, coloré, frais et malicieux.

ON EN PARLE ! • Les Mots de la fin : « Tous se reconnaîtront aisément dans cet album où la vie rayonne. Les situations tour à tour drôles et touchantes s’enchaînent, les jeux changent au fil des saisons, grand et petite courent et virevoltent, grognent et soupirent, ça fait des Grrr et des Clang, des Crunch et des Splich… Les illustrations aux couleurs flashy éclatent sur les pages, les personnages sont toujours en mouvement, comme les objets. Les collages donnent un charme fou à l’ensemble. Un album plein de vie à glisser entre les grandes et petites mains de vos enfants. » • Petitefleurlovesbooks : « Ce petit album nous parle des relations fraternelles où ce sont souvent les plus petits, infatigables et malicieux, qui mènent la vie dure aux grands. On a beaucoup aimé ces collages aux couleurs ensoleillées qui accompagnent parfaitement cette histoire drôle et pleine de tendresse. (…) Merci aux éditions Grasset pour ce moment de tendresse familiale et pour mettre en avant ce qui deviendra, de formidables souvenirs entre frère et sœur. » • Et si on lisait : « J’adore absolument Ma sœur est une brute épaisse ! J’aime que ce soit le garçon qui soit tout doux et la fille infatigable ; j’aime la complicité qui existe entre eux malgré leurs caractères aux antipodes l’un de l’autre. Et aussi, j’aime ce livre en tant qu’objet. Un beau pantone orange bien vif et des bords bruts pour la couverture apportent du sens au propos de l’album. Pour finir, je dis que cet album est un bien joli travail, littéraire, artistique et éditorial. Bravo d’avoir réuni tout cela ! » • Croqu’livre : « Un livre à mettre entre les mains des frères et sœurs qui ne s’entendent pas toujours ! » • La Soupe de l’espace : « Nous, ça nous fait rire cette opposition entre le grand frère plus que sage – enfant rêvé ? – et sa petite sœur qui n’en finit plus de s’exprimer, d’attirer son attention, de l’embêter. Une confrontation des attitudes et caractères exacerbées au point de faire passer la petite sœur passe pour un genre de créature démoniaque. Pour une page de calme (qui finira par dégénérer), l’enfant doit d’abord traverser une dizaine d’épisodes houleux. (…) Un album plein d’humour à lire avec les enfants pour parler de la fratrie, des caractères opposés parfois et des attitudes de chacun. » • Mya’s books :  « Coup de cœur pour cet album pétillant et malicieux qui aborde avec humour et tendresse les relations fraternelles. (…) Le texte est délicieux et plein de malice et les illustrations m’ont beaucoup plu. Le graphisme est moderne, très coloré et j’ai aimé la touche de fluo qui apporte encore plus de fraîcheur. On sent bien que cette petite sœur est inépuisable. Les illustrations nous la montrent toujours en mouvement en train d’envoyer des choses par ci par là et de tout bousculer sur son passage. C’est très réussi ! On en voudrait encore ! En quelques mots : un album drôle, malicieux et débordant d’amour ! » • Mon stylo voyageur : « Le texte écrit par Alice de Nussy regorge de tendresse car bien que « ma sœur est une brute épaisse », le lien familial est fort. Pour cet album, Sandrine Bonini « explore la technique du collage pour un résultat coloré », plein de fraicheur. » • Culture vs News : « On a perpétuellement le sourire aux lèvres. Le ton employé par l’auteur est humoristique et on sent qu’il y a de l’autobiographie dedans. Le dessin est juste magique et nous emporte dans ce petit livre que l’on déjà a envie de redécouvrir une fois refermé… » • Boojum : « L’histoire d’Alice de Nussy, toute en tendresse et en espièglerie, met en avant l’amour fraternel. Il nous fait porter un regard attendri sur les querelles qui les opposent quand on se souvient que la veille, l’un des premiers câlins du petit était destiné au grand. » • Librairie Maupetit (Marseille) : « Voilà un superbe album sur la fratrie ! Lui, il est tout doux ; elle, elle est infatigable ; leur entente n’est pas toujours évidente mais j’aime la complicité qui existe entre les deux enfants malgré leurs caractères aux antipodes l’un de l’autre. (Choisi par Gaëlle) » • Il était une fois (Europe 1) : « Des dessins très colorés avec du orange bien flashy à chaque pages, dans les yeux de la petite sœur on lit une malice mais aussi une grande tendresse : elle embête son grand frère toute la journée mais n’hésite pas à se blottir sur son épaule quand il lui lit une histoire le soir. Un album vraiment très beau que je recommande à tous les aînés qui en ont un peu marre de ranger leur chambre après le passage de l’ouragan petite sœur. » • Le Point : « Ah, cette satanée sœur est vraiment une brute épaisse ! Mais, quand, enfin, elle se pose et se blottit contre lui, ah, qu’il est bon d’avoir une petite sœur ! » • Alex bouquine en prada : « Les bêtises de cette enfant terrible ont beau se retourner contre ce grand frère qui n’aspire qu’à la tranquillité, aux grasses matinées et au calme, l’autrice a su jongler habilement entre agacement et tendresse pour proposer une narration espiègle et mignonne à souhait. Car même si elle l’empêche de dormir et qu’elle terrorise le chat, notre petit narrateur est bien content de pouvoir compter sur la présence de sa petite sœur pour mettre de l’animation, de l’amour et de la vie dans son quotidien. Une très jolie ode aux fratries qui se chamaillent, s’arrachent les cheveux, se disputent, doivent composer, s’adapter et qui s’aiment envers et contre tout. » • Fairy Stelphique : « Nous avons beaucoup aimé ses pages pleines d’humour et de malice avec cette petite soeur infernale, qui fait tout, mais alors tout, pour contrarier la plénitude de son frère. C’est une petite tornade, cette jeune fille! Alors, forcément, avec Jazzelfique, de voir sa prochaine bêtise, cela a déclenché quelques jolis fous rires, et des montagnes de câlins au moment de l’Histoire du Soir…À lire en famille, ce petit album, à la superbe reliure cartonnée, et plein de vie! » • Bruxelles Culture : « L’auteure et l’illustratrice proposent un ouvrage bourré de tendresse, de poésie et de drôlerie, dans lequel chaque lecteur peut s’identifier. Avec un ton irrésistible et servi par un graphisme fait de jolis aplats de couleur, elles nous livrent une jolie réflexion sur les rapports familiaux à travers le prisme du regard d’un enfant, qui demeure un bout d’homme planté dans un univers où les préoccupations se situent à un mètre du sol. » • Libération : « Le premier album d’Alice de Nussy, illustré par Sandrine Bonini, montre les tensions qui peuvent exister entre membres d’une fratrie. D’un côté, un grand frère au caractère paisible et pacifique. De l’autre, la petite sœur, intrépide et casse-pieds. Un texte écrit sur un rythme antagonique et humoristique, avec des dessins fluos et expressifs. De quoi y retrouver avec satisfaction l’expression de sa mauvaise humeur. » • Vosges Matin : « Ma sœur est une brute épaisse met en scène une situation classique dans une fratrie. L’aîné est calme, contemplatif, lent et la cadette est un volcan, rapide, rusée, infatigable… Évidemment, au quotidien, ça fait des étincelles : les deux n’ont pas le même rythme, pas les mêmes aspirations. Pourtant ils s’aiment et le grand est bien content que sa sœur soft là le soir quand les cauchemars le guettent… À noter les illustrations dynamiques et fluo de Sandrine Bonini qui donnent à l’album un charme tout particulier. » • A vos marques tapage: « Avec vitalité, humour et tendresse, Alice de Nussy et Sandrine Bonini évoquent à merveille jeux, chamailleries et moments de plénitude qui forgent des liens indestructibles entre les membres d’une fratrie. L’utilisation de couleurs flashy apporte au texte une énergie folle, à l’image de cette petite sœur, véritable garçon manqué, dont la personnalité s’offre en négatif à celle de son frère, délicat et contemplatif ! Un bel album à offrir aux grands et petits frères… Et aux grandes et petites sœurs ! Délicieux ! » • L’Estrade: « Destiné aux plus jeunes, cet album à la fois tendre et drôle, rappellera également de bons souvenirs à tous les ainés ayant dû composer avec une (adorable) sœurette. » • Libbylit : « C’est drôle et touchant à la fois et on peut s’y reconnaître facilement. Les couleurs flashy éclatent pour notre plus grande joie dans cet album où le collage est la technique choisie par Sandrine Bonini ce qui apporte de l’énergie. J’aime ! À partir de 5 ans. » • Deslivresetlesenfants : « Des dessins uniques qui nous apportent beaucoup d’émotion et de tendresse. (…) C’est un véritable coup de cœur et je vous invite vraiment à l’avoir pour cet été car c’est un bel enrichissement. » • Parentem : « Fluo, pop et choc, un album qui tord le cou aux idées reçues avec humour, dynamisme et… orange ! » • Le Boudoir de Nath : « Voici un album jeunesse tout frais, tout coloré, pétillant et drôle ! » • FMP Mutualité : « Un album tonique, drôle et d’une grande justesse sur les rapports d’une fratrie! » • Bibliothèque de James et Marcus : « Ma sœur est une brute épaisse, un titre génial, est une succession de tableaux tendres, vifs et terriblement justes qui tracent le portrait en creux d’un petit garçon qui n’est pas forcément où on l’attend, et d’une petite fille qui ne l’est pas moins. (…) Voilà un ouvrage de choix pour notre petite bibliothèque anti-sexiste! » • Est magazine : « Ma sœur est une brute épaisse met en scène une situation classique dans une fratrie. L’aîné est calme, contemplatif, lent et la cadette est un volcan, rapide, rusée, infatigable… Évidemment, au quotidien, ça fait des étincelles : les deux n’ont pas le même rythme, pas les mêmes aspirations. Pourtant ils s’aiment et le grand est bien content que sa sœur soit là le soir quand les cauchemars le guettent… A noter les illustrations dynamiques et fluo de Sandrine Bonini qui sonnent à l’album un charme tout particulier. »

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :