Après les vagues

Sandrine KAO

Un grand et bel album pour regarder, philosopher, rêver, croire en soi… et se retrouver !


Commander le livre – parution le 13/04/22

Parfois, on part à l’aventure. On explore, on découvre des endroits inexplorés. Parfois, on traverse des tempêtes, et on doit rester cachés, blottis, se tenir chaud, et tenir bon. Parfois aussi, on se perd. Mais heureusement, on se retrouve. Et on savoure le plaisir d’être à nouveau ensemble, et de goûter aux moments importants qui font que la vie est jolie…

Dans ce grand album empreint de douceur et de poésie, les personnages découverts dans Émerveillements partent à l’aventure. La découverte de la vie et du monde continue, sans jamais oublier l’importance de rêver et de croire en ses rêves.

Après des études en métiers du livre, Sandrine Kao, d’origine taïwanaise, se tourne vers l’écriture jeunesse et l’illustration. Elle est diplômée de l’École Supérieure d’Art d’Épinal. Chez Grasset-Jeunesse, elle a illustré le poche 7 ans et + Des Crêpes à l’eau, écrit par Sandrine Beau, et le roman Les Animaux de l’arche, écrit par Kochka (8 ans et +). Après les vagues fait écho à son album Émerveillements, dont elle est l’auteure et l’illustratrice.

ON EN PARLE ! ● La roulotte de Margotte : « C’est une leçon de vie. De ses albums qu’on referme et qui nous ont appris quelque chose de très important : profiter de chacun, à chaque instant. Les illustrations sont encore une fois très (très) jolies et le texte est encore une fois très (très) poétique. On adore et on en redemande. Coup de cœur. » ● Librairie L’embarcadère : « Coup de cœur de Marielle ! Une tendre et douce allégorie de la vie dans cette BD pour les petits… » ● Onirik : « Ce superbe album – chaque détail est magnifié – est habité d’une poésie délicate et puissance à la fois. Car destiné aux jeunes enfants (dès 6 ans, tant les illustrations sont belles et évocatrices de l’émotion que l’auteur a voulu diffuser), son pouvoir est de faire s’immerger le lecteur dans des nuances de bleu qui apaisent et font s’élever. Le texte est aussi important dans l’œuvre de Sandrine Kao, le tout instille beauté, profondeur et sérénité. L’album en lui-même est également sublime, d’une taille inhabituelle qui impose, la couverture au toucher peau de pêche laisse apparaître le titre en creux, grâce à un embossage inversé. Le soin du détail termine d’enchanter petits et grands. » ● @accrocdeslivres : « Les illustrations sont magnifiques, tout en simplicité et très épuré, mais il n’en faut pas plus pour comprendre le message que l’autrice veut faire passer. » ● Librairies Nouvelle Aquitaine : « À ne pas manquer ! » ● Bruxelles Culture, mai 2022 : « Sandrine Kao, d’origine taiwanaise, signe un bel album jeunesse qui se veut une parabole de l’enfance. S’ouvrir au monde consiste à tout apprivoiser autour de soi, sans oublier l’importance de nos envies et de nos rêves. Puis, être heureux, ne va jamais sans les autres ! Dans ce grand album plein de poésie au graphisme léger et élégant, elle réussit à transformer des éléments a priori bien banals en expérience qui donne à réfléchir et qui prête au dialogue. » ● Librairie Payot Genève : « Savourer le plaisir d’être à nouveau ensemble et goûter aux moments importants qui font que la vie est jolie, c’est ainsi que cet album de Sandrine Kao pourrait se résumer. On se laisse porter par des saynètes poétiques et courtes, un texte bienveillant, qui ouvre une porte sur l’autre et vers l’ailleurs, une invitation au voyage ! » ● Chouette un livre : « Chaque page ou double page de cet album, en quelques images et si peu de mots, ne décline pas une simple « aventure », ou une « situation », mais suggère ce qui se passe au fond de nos cœurs quand on part à l’aventure, à la découverte de soi et des autres. » ● Encres Vagabondes : « Voilà un bel et grand album qui évoque avec philosophie les moments importants de la vie, ceux qu’il faut savoir savourer, ce qu’il est important de partager. Un vrai bonheur à lui tout seul ! » ● France Net Infos : « Le dessin est doux, tendre, expressif et joliment coloré. » ● Le livre d’orge : « J’ai tout d’abord eu « Le whaou ! » en découvrant les premières pages. La douceur et la sérénité qui émanent de cet album m’ont tout de suite frappée. Cela a été un coup de cœur graphique avant tout. Ma double-page favorite est l’avant-dernières, celle intitulée « Continuer ». Il ressort de cette page beaucoup d’émotions positives, l’entraide, la bienveillance. Elle est douce et légère. » ● Puffin Corp : « C’est mignon, c’est tendre, c’est intelligent et c’est tellement juste. » ● Klesia, juin 2022 : « Un album subtil et positif, aux illustrations poétiques. » ● Radio J : « Quelle beauté ! C’est un petit bijou. » » ● Fenêtre sur Cours : « Après les vagues joue les camaïeux de bleus dans un joli format vertical. Un voyage, une île, l’exploration, les rencontres : de la BD poétique aux petits personnages tellement mignons dans une nature digne du Douanier Rousseau. On s’enfonce dans la jungle, on s’endort au clair de lune sur la mer, bref, une douceur de paradis. » ● Les sandales d’Empédocle : « Tout dans cet album est fait pour qu’on se laisse emporter, rêver, réfléchir… Une merveille, indescriptible et incomparable. » ● RCF : « L’autrice pose un regard sensible sur les émotions ressenties par les enfants mais qui parlera aussi aux adultes car elles sont bien entendues universelles. Comme une invitation au voyage, ces deux albums seront l’occasion de vous émerveiller aux côtés de votre enfant et de lui proposer, pourquoi pas, de partager vos réflexions à la lecture de ces pages. » ● Citrouille Hebdo, librairie Pages d’Encre (Amiens) : « Un super album à partager à partir de 4 ans pour affronter ses peurs et apprendre à faire face aux petites angoisses du quotidien. Un album tendre, poétique et philosophique à partager. » ● Babelio, Cassy : « Malgré le texte minimaliste, de nombreux sentiments transpercent de ces pages : l’amour, l’amitié, la famille, le courage, etc. Je suis ravie d’avoir découvert l’univers atypique de Sandrine Kao ! » ● Babelio, Saralyn : « L’album est agréable au toucher. Les lecteur.ices se retrouvent embarqué.e.s dans les pages de cet album avec les petits personnages mignons de la couverture. » ● Babelio, Tachan : « Voici ma première rencontre avec Sandrine Kao et ce ne sera pas la dernière, assurément ! Je ne connaissais pas son travail avant cet album, mais j’ai définitivement été séduite par le ton très poétique, l’ambiance douce et le côté très kawai de ses dessins. Ce petit album, pas si petit, a su se trouver une jolie place dans mon cœur. Un beau moment très émouvant. » ● @tampopo24 : « Dans ce très bel album grand format, au dessin si doux et réconfortants, l’autrice nous conte une magique et poignante histoire de vie. Avec poésie et réconfort, dans un texte à la troisième personne, elle nous offre une superbe métaphore de la vie, la vie à deux et la famille. J’ai doré l’ambiance des dessins, ces paysages de la mer, puis de l’île déserte. C’est beau, doux et chatoyant à la fois, très onirique et nostalgique également. » ● HashtagCéline : « Quel bonheur ! Tout y est : la beauté du livre-objet avec sa couverture toute douce et, à nouveau, ce titre qu’on devine et qu’on effleure du bout des doigts, ce format en hauteur qui en impose sans fanfaronnade et à l’intérieur, ces planches délicates, si poétiques, un peu magiques (…) On lit. On réfléchit. On a l’impression, une fois la lecture finie, qu’on a grandi » ●

De la même autrice : 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :