Émerveillements

Sandrine Kao

Une pépite de douceur pour regarder, philosopher, s’émerveiller… Craquant et indispensable !


Commander le livre

Souvent, on se pose des questions, sans avoir de réponse. On se demande pourquoi cette graine ne germe pas, pourquoi les autres y arrivent, et pas soi. Mais de ces petites pensées naissent toujours des idées…

Une pépite de douceur où l’esprit vagabonde, s’étonne et s’émerveille, superbe promenade au gré de l’enfance, dont les réflexions ne toucheront pas que les petits…

Après des études en métiers du livre, Sandrine Kao, d’origine taïwanaise, se tourne vers l’écriture jeunesse et l’illustration. Elle est diplômée de l’École Supérieure d’Art d’Épinal. Chez Grasset-Jeunesse, elle a illustré Des Crêpes à l’eau, de Sandrine Beau, et le roman Les Animaux de l’arche, de Kochka.

ON EN PARLE !Croqu’livre : « Avec un découpage de bande dessinée, les illustrations épurées servent magnifiquement le récit. Cet album est une réussite, une pépite qu’on a hâte d’ouvrir dès qu’on le tient dans les mains, un émerveillement ! »● Petite fleur loves books : « Comment faire honneur à un si bel album sur un si petite page de blog ? Il est difficile de vous y faire ressentir l’émotion et la délicatesse que cet album véhicule (…) Émerveillements est un bijou délicat que je vous invite à découvrir. » ● Le Courrier Picard : « Un bon moment à partager avec son petit trésor car cet ouvrage n’est rien d’autre qu’un petit bijou ». ● Accroc des livres : « En bref, Émerveillements est un album coup de cœur que je vous invite vivement à lire tant c’est beau. » ● Méli-mélo de livres : « C’est doux, apaisant, profond, épuré. Une pépite hors norme, un voyage au pays de la vie, dans le sel et le poivre qu’elle nous offre et au bout, toujours une note d’espoir car grandir, c’est aussi accepter ce qui advient. Et se réjouir d’être en vie. » ● La Cause littéraire : « L’écriture du texte s’approche d’un petit manuel de philosophie, et ce précieux ouvrage s’adresse autant à des enfants qu’à des esthètes. » ● Nouveautés Jeunesse : « L’émerveillement débute par la couverture, avec son mont Fuji, la douceur et la légèreté qui s’en échappe et le petit chien personnage qui vient danser sur le titre. » ● Les Mots de la fin : « Des saynètes comme autant d’instants de vie, d’un petit personnage évoluant dans le vaste monde. Au fur et à mesure des saisons, défilent ses interrogations et ses pensées. Il emprunte des chemins poétiques et philosophiques, délicats et nuancés, qui se dessinent sous nos yeux émerveillés. » ● Lillyterrature : « Un album plein de sagesse, qui permet à l’esprit du lecteur de s’appesantir sur les merveilles de la nature, et de la vie. Des illustrations épurées, qui appellent au calme et à la contemplation. Une certaine zénitude imprègne le lecteur lorsqu’il referme ce livre. Une beauté à découvrir dans la douceur du rituel du soir. » ● Ricochet : « Il y a aussi de la philosophie, une forme de sagesse dans les courtes scènes (la double-page) proposées par Sandrine Kao. Le texte, plus long qu’un haïku, en possède pourtant toute la force : on peut réfléchir longtemps à la moindre situation ou à son commentaire fulgurant ! A déguster au soleil, adulte et enfant dans les bras l’un de l’autre. » ● Sous le feuillage : « Difficile d’en parler honorablement, et mes mots seront bien modestes pour décrire tous les bienfaits que procurent cette pépite, qui laisse à la fin de sa lecture, un voile de douceur et d’espoir sur notre esprit. Force évocatrice et sagesse du cœur se côtoient pour mieux exprimer les petits et grands mystères de la vie. Emerveillements nous laisse surtout songeur de cette vie qu’il vaut mieux parfois méditer pour en faire tout un art ! » ● Opalivres : « Tenir dans les mains le livre Émerveillements de Sandrine Kao se vit comme un moment précieux. Sa couverture très douce, son titre réalisé selon un procédé d’embossage élégant, son illustration à l’atmosphère japonisante… en font un objet particulier, différent, délicat. » ● Hashtag Céline : « Émerveillements… Pouvait-on trouver meilleur titre pour décrire ce que la lecture de ce livre provoque chez ses lecteurs ? Non, je ne crois pas. Cet album est une réussite. Dans ma bibliothèque, il n’est pas vraiment rangé. Depuis que je l’ai reçu, je le reprends régulièrement pour le regarder, le relire, seule ou avec mon fils. Un album incontournable. » ● L’Est républicain : « Entre philosophie et poésie. » ● Paris Mômes : « Sandrine Kao signe un texte aussi gracieux que son trait est ténu, ses couleurs douces. Un petit bijou. » ● L’Amour des Livres : « Aujourd’hui semble pareil qu’hier et pourtant…tout est si blanc ! L’on se promène, avec le petit personnage, dans le paysage épuré de l’hiver et l’on s’émerveille assurément face à tant de beauté suggérée par le trait léger qui, au cours de la promenade, dévoile les splendeurs de la nature. » ● Les Lectures de Liyah : « Ce livre aide à prendre la vie du bon côté, à s’émerveiller du monde qui nous entoure, à réfléchir sur le sens de la vie, à se poser des grandes et des petites questions, bref à vivre au mieux dans la simplicité et le bonheur simple. »● Journal du Japon : « Un livre qui apprend à apprécier ses rêves même si parfois ils s’échappent, à trouver une autre voie quand certains chemins n’ont pas abouti (il suffit de sentir la caresse du vent), à s’émerveiller devant un petit miracle de la vie (comme un perce-neige qui sort de l’étendue blanche), même si on a peur de l’immensité, de la solitude ou de la mort. Il suffit de regarder autour de soi, de faire le premier pas … et tout est possible ! » ● Parutions : « Un très bel album, qui sans en avoir l’air, propose des leçons de vie… aux plus jeunes dès 3 ans, mais sans distinction d’âge pour qui apprécie la poésie… »● Girl Kissed By Fire : « un fort joli album à lire et à relire ! » ● Y’en a marre du square :  « Un album atypique dont les illustrations sont aussi douces que les réflexions justes et amusantes. A déguster au soleil sans modération, adulte et enfant dans les bras l’un de l’autre. » ● A vos marques tapages : « Regarder vers l’avenir et savourer le présent en s’éblouissant des petits cadeaux du quotidien, balayer les peurs et les tristesses venues du passé… Ne plus voir, mais regarder ce qui fait la beauté du monde, qui nous donne mille raisons d’avancer… La magie de la première neige, les premières fleurs du printemps, le goût d’une pêche gorgée de soleil, le sourire d’un ami… Partager ses émerveillements… Un dessin minimaliste qui dégage une force de vie incroyable, des textes à la douce musique poétique qui incitent à une réflexion sur la vie, pour chasser les petits coups de blues dans  un esprit zen : avec une rare délicatesse, Sandrine Kao dépeint avec philosophie ces petits riens qui font tout… Ce superbe album est juste…Époustouflant de beauté et de sérénité… »● Encres vagabondes : « Un récit d’initiation et un livre initiatique, pas seulement pour les petits, mais pour tous, pour s’émerveiller ensemble de la vie, de la beauté de notre monde et se donner du courage quand ça devient difficile. On peut le lire d’un coup bien sûr, mais surtout on peut y revenir, ne lire qu’une page, laisser reposer, la reprendre, y chercher du réconfort. Un album philosophique, à la fois, beau, simple, émouvant et complexe, comme une branche de cerisier en fleurs. » ● Arple : « En tout petits chapitres d’une ou deux pages, observations, prises de consciences, notations sur la solitude, l’échec, les idées noires, le temps qui passe, la lenteur… sous forme de sketches et de vignettes discrètement relevées de touches de couleurs. On pense inévitablement aux Réflexions d’une grenouille de Kazuo Iwamura. Le style minimaliste et japonisant des illustrations est en harmonie avec la tonalité douce-amère des réflexions. Un album contemplatif d’où chacun peut glaner ses pages préférée. » ● L’île aux trésors :  « Si je devais résumer cet album en un mot, ce serait « douceur ». Douceur de la couverture que l’on effleure des doigts. Douceur du trait japonisant et des teintes distillées, page après page – case après case faudrait-il dire pour rendre justice au beau travail de composition. Douceur du message murmuré par ces saynètes qui nous imprègnent imperceptiblement d’une certitude : les graines semées peuvent mettre du temps à germer, nous plongeant dans la perplexité et le doute, mais c’est précisément de ces flottements et de ces tâtonnements que peuvent naître les plus belles idées… » ● L’île aux trésors « En ces temps de confinement où les enfants doivent trouver chaque jour de quoi s’occuper une fois les devoirs terminés, notre bibliothèque se révèle un vrai trésor. Je suis toujours étonnée de la capacité de Hugo d’y dénicher exactement les lectures qui correspondent aux préoccupations du moment (son frère aussi, mais sa prédilection pour les séries-fleuves fait que ses choix sont moins variés en ce moment !). Quand les inquiétudes se sont faites trop grandes, il a demandé à lire de beaux albums apaisants – La balade de Koïshi et Émerveillements. » ● Présélectionné pour le prix À l’ombre du grand arbre dans la catégorie Petites feuilles en 2020. ● Sélectionné pour le Prix Trottinette-Je lis en 2020. ● Présélectionné pour le Prix Bull’Gomme 53 en 2021.

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :