Hagridur-le-Valeureux et la Brigade du Renne

Sandrine BONINI

Un roman 8-12 ans sous le signe de l’humour, de la chevalerie… et de la parité ! 


Commander le livre – parution le 18/05/22

« Hagrildur allait sur son cheval, parmi les hautes herbes, à peine dérangé par les bourrasques qui tentaient de le désarçonner. Aujourd’hui promettait d’être une bonne journée, il l’avait immédiatement senti ; une journée tout particulièrement dédiée à : lui. Au réveil déjà, il avait eu cette intuition formidable au sujet de son nom. Après quelques essais seulement, cela s’était comme imposé tout naturellement : Hagrildur-le-Valeureux. Voilà qui résonnerait sur les générations suivantes, et même celles d’après ! »

Hagrildur est valeureux, il en est sûr. Un jour, il sera membre du Grand Ordre des Cavaliers, il en est certain. Mais, en attendant, rien ne se passe comme prévu… Ces empotés de Finn et Markus ne le lâchent pas d’une semelle, et voilà qu’une étrange fille habillée comme un garçon fait son apparition. Ils s’engagent alors dans un drôle de périple dans la forêt… Parviendront-ils à trouver l’endroit où se tient en secret la grande Convention ? Croiseront-ils le chemin de l’effrayante Guilde du Crime ? Et réussiront-ils à déjouer les dangers qui menacent la Comtesse Hulda ?

Un roman original et rythmé mené par un anti-héros attachant, ponctué de « pauses » humoristiques : publicommuniqué, rumeurs et ragots de la taverne, guide de survie dans la dangereuse forêt de Sottebörg… Hilarant, chevaleresque et… féministe !

Diplômée des Arts décoratifs de Paris, Sandrine Bonini a travaillé pour le cinéma d’animation avant de se tourner vers l’écriture et l’illustration. Chez Grasset-Jeunesse, elle a illustré Vladimir et Clémence, roman de Cécile Hennerolles (« Les p’tits reliés ») et Ma soeur est une brute épaisse, album écrit par Alice de Nussy ; elle y a aussi écrit La Reine des Truites, illustré par Alice Bohl, et Dans mon petit monde, illustré par Elodie Bouédec. Chez Thierry Magnier, elle a récemment signé le roman en 2 tomes Le grand Tour.

ON EN PARLE ! ● Bruxelles Culture, juin 2022 : « Sandrine Bonini propose un roman pour adolescents qui dézingue les règles et met sur les rails un anti-héros que beaucoup considèrent comme un vrai zéro. Plutôt que de jouer la carte de la raillerie, elle articule les contrastes et saupoudre les chapitres d’élans d’humour qui dialoguent avec des pauses pour mieux relancer l’action. Une histoire de chevalerie à mi-chemin entre ce qu’on a retenu de cette époque et la fantaisie d’une écrivaine qui ne craint pas la procrastination et qui sait jongler avec les stéréotypes pour mieux les mettre à plat et les réinventer. » ● @la.petite.horloge : « Prenez un chevalier pas très chevaleresque, un peu (beaucoup) gauche mais très fier de lui, une gente douce à (ne pas) sauver et deux éclaireurs incompétents : voilà vous avez un roman zinzin !!! Le Monty Python des enfants ! » ● La Tribune de Genève : « Drôle et érudite sous sa couverture de grimoire magique, cette chronique médiévale incite dès 8 ans à lire comme les grands. » ● Citrouille Hebdo : « Roman junior conseillé par les librairies Sorcières pour les grandes vacances. » ● Klesia : « Mené à un rythme trépidant et ponctué d’intermèdes humoristiques (publi-communiqué, ragots de la taverne, guide de survie dans la forêt, etc.), ce petit roman se place sous le triple signe de la chevalerie, de l’humour et de la parité ! » ●

De la même autrice/illustratrice :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :