Nicky & Vera

Peter SIS

Les héros ne font pas toujours parler d’eux. Il en est des discrets et silencieux… Comme Nicky, qui sauva 669 enfants en organisant leur départ de Prague pour Londres en 1939. Vera, 11 ans, était l’une de ces enfants… album magnifique, poignant et essentiel. 


Commander le livre – parution le 18/05/22

« J’ai toujours cherché à célébrer les aventuriers, les explorateurs, les inventeurs et les rêveurs. Mais je n’avais pas prêté assez d’attention aux héros discrets et silencieux. Je rends hommage aujourd’hui à Nicholas Winton, un homme qui, voyant la tournure que prenait le monde en 1939, a tenté, à son échelle, d’agir autour de lui, sans jamais prétendre être un sauveur. » – Peter Sís

Hiver 1938, un jeune Anglais annule ses vacances et se rend à Prague pour aider les centaines de milliers de réfugiés qui s’entassent dans la ville face à la menace nazie. De sa chambre d’hôtel, Nicholas Winton, dit Nicky, collecta des fonds, trouva des familles d’accueil en Angleterre, organisa des voyages et obtint des visas et, quand cela était nécessaire, soudoya des fonctionnaires et falsifia des documents. Alors que l’ombre nazie s’abattait sur l’Europe, il sauva près de 700 enfants. Il ne parla de cela à personne, pas même à son épouse. Ce n’est que cinquante ans plus tard qu’une découverte fortuite mit en lumière ses actions, et que certains des enfants qu’il a sauvés purent le retrouver…

Peter Sís tisse son histoire et celle de Vera Gissing, qui avait 11 ans à l’époque. Ce magnifique album, porté par des illustrations majestueuses, lumineuses et poétiques, nous parle de réaction, d’action et de courage. Il nous raconte l’importance, toujours cruellement d’actualité, de se soutenir, d’aider les personnes dans le besoin, de venir en aide aux réfugiés livrés à la folie du monde, en commençant par ouvrir son cœur et mettre son esprit au service de notre humanité. Un livre poignant et essentiel.

Peter Sís, peintre, illustrateur, écrivain et cinéaste, est né à Brno, en Tchécoslovaquie, et a grandi à Prague, où il a suivi les cours de l’Académie des Arts Appliqués. Après des études au Royal College of Art à Londres, il s’installe aux États-Unis et devient citoyen américain en 1989. Il vit avec sa famille dans la vallée de l’Hudson, à New York. Ses albums ont reçu de nombreux prix, comme le prestigieux Prix Andersen récompensant l’ensemble de son œuvre lors de la Foire de Bologne 2012, le Prix Sorcières pour Madlenka, la mention spéciale du Salon de Montreuil pour Les trois Clés d’or de Prague, le Grand Prix de Bologne (non-fiction) pour L’Arbre de la vie, Charles Darwin, et Le Mur, mon enfance derrière le rideau de fer a notamment reçu la prestigieuse médaille Caldecott aux États-Unis.

Interview de Peter Sis sur Nicholas Winton proposée par le magazine Kirkus : https://www.youtube.com/watch?v=ac2Wxd2pLZA

Discussion autour du livre entre Peter Sis et Carl Atkins, membre de la Spencertown Academy : https://www.youtube.com/watch?v=3cFyrwWX-Zk

ON EN PARLE ! ● Librest (Atout livre) : « Quelle délicatesse pour illustrer une histoire vraie… » ●

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :